Cuisine à Croquer, Marsactu

Depuis plus de 20 ans, Malika Moine croque la vie en (dé)peignant l'actualité plus ou moins brûlante de Marseille et d'ailleurs. Au long cours, elle s'intéresse aussi aux lieux où l'on boit, mange et danse parfois. Pour Marsactu, elle va à la rencontre des gens dans leur cuisine. Elle en fait des histoires de goût tout en couleurs.

Voilà donc un tout petit peu de quelques unes des chroniques publiées chaque mois depuis novembre 2019 sur Marsactu

Les croûtes aux morilles d'Angel

 

Pour Marsactu, Malika Moine va à la rencontre des gens dans leur cuisine et en fait des histoires de goût tout en couleurs. Pour cette première rencontre en cuisine après le confinement, elle nous conte l'histoire d'Angel Page et de ses croûtes aux morilles jurassiennes.

Les Reibekuchen d'Anne Pleis

 

Pour Marsactu, Malika Moine va à la rencontre des gens dans leur cuisine et en fait des histoires de goût tout en couleurs. Cette fois-ci, confinement oblige, elle est restée à la fenêtre mais cela ne l'a pas empêché de capter les parcours de vie des membres de la famille d'Anne, allemande désormais marseillaise, et de sentir les odeurs de sa cuisine.

 

La bouillabaisse borgne et confinée de Danielle

 

Pour Marsactu, Malika Moine va à la rencontre des gens dans leur cuisine et en fait des histoires de goût tout en couleurs. Confinement oblige, elle a dû se mettre aux fourneaux pour reproduire la recette de son interlocutrice et partager le même repas. C'est plus long, elle y a laissé un bout de doigt, mais c'est tout aussi savoureux !

Pour Marsactu, Malika Moine va à la rencontre des gens dans leur cuisine et en fait des histoires de goût tout en couleurs. Chez lui, non loin de l'Estaque, Yves expérimente des fermentations et l'usage d'épices du monde entier.

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic